fbpx
Hijama pendant le ramadan : arrêt sur 3 recommandations islamiques
30 août 2020
Montre tout

Top 7 des bienfaits scientifiques de la Hijama sur le corps​

Appelée également « cupping therapy » en anglais, la hijama est une pratique ancestrale. Elle est connue depuis plus de 1400 ans auprès de la communauté musulmane, mais est en fait bien plus ancienne ! Malgré ce fait, elle demeure peu connue pour d’autres peuples à travers le monde ; l’Europe, étant un exemple parmi tant d’autres. En réalité, les bienfaits scientifiques de la hijama ont été démontré à de nombreuses reprises. Al hamdoulillah, nous vivons à une époque où il est possible de pouvoir faire des études très intéressantes sur le sujet.

Une pratique diffusée et étudiée à travers le monde !

Depuis la reconnaissance des bienfaits scientifiques de la hijama, un plus grand nombre de personnes font maintenant appel à cette pratique, maintenant diffusée à travers le monde. Aux États-Unis d’Amérique, elle est une discipline très étudiée au sein des facultés de médecine. Plus de la majorité des États sont outillés de centres cliniques pratiquant la « cupping therapy ». Cela montre ainsi l’importance de cette forme de médecine dans ce pays où l’on a pu prouver les bienfaits de la hijama. Néanmoins, en France, beaucoup reste encore à faire, et les centres cliniques proposant la hijama restent peu nombreux. D’ailleurs, découvrez pourquoi nous ne parlerons pas d’incisiothérapie ou encore de ventousothérapie pour cette pratique.

Les bienfaits de la hijama sur de nombreuses pathologies

Bien que les musulmans n’aient pas besoin de faits scientifiques pour pratiquer la cupping therapy il faudra des preuves pour les autres. Et la légitimité de cette pratique ancestrale est bien là, les bienfaits scientifiques de la hijama sont donc réels et prouvés. Également associée avec l’acupuncture, la hijama assure la régression ou le soulagement des pathologies telles que :

La cervicalgie ;

La lombalgie ;

L’épicondylite ;

La fibromyalgie ;

Les maux de tête (céphalées) ;

Certaines formes d’arthrose ;

Les dysménorrhées ;

Ou encore les nausées et vomissements post chimiothérapie. 

Les bienfaits de la hijama sont aussi perceptibles sur certaines pathologies telles que :

L’asthme ;

Le diabète ;

L’eczéma ;

L’impuissance sexuelle et la stérilité ;

L’hypertension ;

La lombalgie ;

Le rhumatisme ;

Et bien d’autres choses encore. 

Les vertus de la hijama peuvent aussi être perçues de manière plus générale, sur des pathologies telles que :

L’insomnie ;

Les douleurs chroniques ;

Le stress et l’anxiété ;

Le rhume et les troubles des sinus ;

Le mal de tête ;

La mauvaise circulation du sang ;

La fibromyalgie ;

Ou encore les blessures sportives.

Au vu de tout ce qui précède, il sera désormais important de découvrir comment et pourquoi ces bienfaits se font ressentir sur de telles pathologies.

La « Cupping therapy » et l'hypertension

L’hypertension artérielle (haute pression sanguine) s’extériorise par de fortes pressions inhabituelles du sang sur les parois artérielles (artères). De ce mal, il peut en découler du stress, de l’énervement, de la fatigue etc. Plus grave encore, elle peut provoquer des infarctus, une insuffisance cardiaque, des problèmes de reins… Et même des attaques au niveau du cerveau. Cette pathologie est donc à prendre très au sérieux.

Les bienfaits de la hijama sur l’hypertension

L’hypertension étant en relation directe avec la pression du sang, les bienfaits de la hijama sur cette dernière vont donc grandement se ressentir. Si vous en êtes atteint, pensez immédiatement à prendre part à des séances de hijama. 

Les traitements médicamenteux ou classiques administrés pour l’hypertension chez certaines personnes qui en sont atteintes engendrent plusieurs effets secondaires : maux de tête, toux, épuisement, nausées etc. Avec la hijama, en revanche, vous n’en ressentirez pas ! 

La « cupping therapy », dans le cas d’une hypertension artérielle, favorise l’extraction du sang épais et stagnant. Cela aura pour but de faciliter la libre circulation du sang pur et léger. Un taux élevé en sel, selon de nombreuses études, a pour conséquence d’élever votre tension artérielle. Parallèlement, le potassium est connu pour avoir une réaction opposée à l’hypertension. 

Autrement dit, le potassium peut vous assurer une baisse de votre tension artérielle. En effet, il va contrôler le fonctionnement normal de vos cellules, la quantité de liquides, ainsi que les niveaux d’électrolyte et d’acide dans votre corps.

La cupping therapy en mode régulateur !

Les vertus scientifiques de la hijama dans le cas d’hypertension aideront votre corps à deux choses :

⦁ Réguler la quantité de sodium ;

⦁ Mais aussi de potassium dans votre sang. 

Étant donné que les niveaux se stabilisent à des quantités optimales, votre taux d’hypertension s’améliore, réduisant ainsi vos chances d’avoir un accident vasculaire cérébral ! Les séances de cupping therapy pourrait donc être LA solution que vous cherchiez depuis longtemps. En effet, les bienfaits scientifiques de la hijama sont prouvés sur l’hypertension.

Soigner votre hypertension passe également par deux autres habitudes, à savoir :

⦁ Le jeûne ;

⦁ Et une bonne hygiène de vie. 

A cet effet, jeûnez autant que possible le lundi et le jeudi, ou trois jours par mois. Il s’agit d’une recommandation de notre Prophète (aleyhi salat wa salam). Mangez sain et faites surtout du sport. Car effectivement, les bienfaits de la hijama peuvent se faire encore plus ressentir avec de bonnes habitudes.

Cette pratique a été fortement recommandée par notre bien aimé (aleyhi salat wa salam).

Selon Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète (aleyhi salat wa salam) a informé que la nuit de l’ascension nocturne, il n’est pas passé près d’un groupe d’Anges sans qu’ils ne lui disent : « Recommande la hijama à ta communauté. » Ibn Maja, authentifié par Al Albani

La hijama et l’asthme

L’asthme est une maladie affectant particulièrement les bronches. Chez les sujets, elle va souvent créer des sentiments d’irritation ou de brûlures, ce qui peut être très gênant et même pénible à supporter. 

Les quintes de toux chez les patients peuvent être de plusieurs types. Certaines sont faibles, tandis que pour d’autres, c’est quasiment l’étouffement… D’ailleurs, le nombre d’asthmatiques en France est assez impressionnant. 

En effet, il représenterait près de 3 millions de cas… C’est dire à quel point cette maladie inflammatoire est répandue sur l’Hexagone ! Et c’est là qu’interviendront une nouvelle fois les bienfaits scientifiques de la hijama.

Une pratique apaisante contre l’asthme

Récemment, il a été découvert que la hijama était, elle aussi, en mesure de soulager l’asthme. Une expérience a été effectuée en Égypte sur 50 personnes souffrant d’asthme. 

Un groupe constitué de 25 patients a pris part à un traitement par la hijama humide. Les 25 autres, eux, ont suivi un traitement classique contre l’asthme. Il a été constaté une nette amélioration dans les deux groupes. Néanmoins, le premier groupe ayant pris part à un traitement de hijama a obtenu de meilleurs résultats pour le traitement de l’asthme. Cette expérience atteste une fois de plus, les bienfaits scientifiques de la hijama sur le corps !

Contre les différents maux de tête

En 2010, le Dr Tamer Shaban, a mené une étude ayant pour objectif d’évaluer les vertus de la cupping therapy sur des personnes souffrant de maux de tête chroniques. Cette étude a été rapportée par la suite par « Naturalnews ».

Les bienfaits scientifiques de la hijama sur les maux de tête

Sur une base de 37 patients ayant pris part à une seule séance de « cupping therapy », les résultats y découlant n’en furent que remarquables. Les maux de tête chroniques ont profondément amoindri chez ces derniers. Cette expérimentation a donc mis en relief les grands bienfaits de la hijama sur les maux de tête.

Par ailleurs, une autre étude a été effectuée en Iran concernant les migraines et céphalées. 70 personnes atteintes de céphalées chroniques ont pris part à trois séances de hijama humide sur deux semaines d’intervalle chacune. Elles ont été suivies de façon régulière sur trois mois. 

À l’issue de cette expérience, les bienfaits scientifiques de la hijama sont clairement apparus. 95% des patients ont notifié une amélioration des symptômes. De plus, 66% d’entre eux ont affirmé que la fréquence des douleurs ainsi que la prise de médicaments avait même fortement diminué.

Les recommandations du Prophète

Le Prophète (aleyhi salat wa salam) à travers deux hadiths, nous fait part de façon précise des bienfaits de la hijama sur les maux de tête. Selon Salma (qu’Allah l’agrée), personne ne se plaignait auprès du Prophète (aleyhi salat wa salam) d’une douleur à la tête sans qu’il ne lui dise : « Fais la hijama ! » […] Abou Dawoud, authentifié par Al Albani.

A partir du moment où notre bien-aimé nous en donne l’indication, sa parole ne peut être que véridique ! Aleyhi salat wa salam. Les bienfaits scientifiques de la hijama n’ont cesse de nous surprendre. Et les preuves religieuses quant à elle, encore plus !

Pour lutter contre le diabète

À travers le monde, le diabète fait malheureusement partie des maladies chroniques les plus répandues. Il se caractérise par un taux de sucre et de glycémie trop élevé dans le sang. Près de 500 millions de personnes dans le monde en pâtissent. Les causes en sont nombreuses, mais la seule chose que l’on pourrait retenir à ce sujet, c’est l’efficacité de la hijama sur sa régression. Et ce, malgré le fait qu’il ne soit à ce jour pas totalement guérissable… C’est ainsi que les bienfaits de la hijama se font ressentir sur le diabète.

Les expériences scientifiques sur la hijama et le diabète

Une nouvelle fois en Iran, une étude a été conduite par des scientifiques pour appréhender les bienfaits scientifiques de la hijama sur le diabète. Pour cette expérience, 30 personnes atteintes du diabète du type 2 ont effectué une séance de cupping. Les résultats n’en ont été que remarquables. Les taux de glycémie à jeun, de cholestérol total ou encore d’hémoglobines ont nettement chuté.

Le rôle purificateur de la hijama sur le diabète

Les vertus de la hijama sur le diabète s’expliquent par ces deux procédés. Tout d’abord, elle nettoie en profondeur le surplus de sucre qui se trouve dans le sang et stabilise son taux. Et enfin, elle facilite une meilleure stimulation du pancréas. Le résultat qui s’en suit est la chute quasi brusque du taux de sucre dans le sang. 

Les scientifiques ont par ailleurs supposé qu’il était nécessaire de prendre part à trois séances de hijama pour que les chiffres glycémiques se stabilisent. Cependant, elle est un procédé naturel que vous pourriez faire plus régulièrement. Les bienfaits scientifiques de la hijama ont été démontré et l’expérience des milliers de patients fait preuve réelle de bonne foi. Si vous souffrez de diabète, parlez-en tout d’abord à votre thérapeute praticien en hijama qualifié. Ensuite, vous pourrez fixer le nombre de séances appropriées selon votre cas.

Pour combattre le rhumatisme

Le rhumatisme est l’ensemble des douleurs ressenties au niveau des articulations. Il en existe plusieurs types : polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite, etc., la plus connue étant l’arthrose. Aussi alarmant que cela puisse l’être, près d’un français sur trois serait atteint de rhumatisme. Une nouvelle fois encore, c’est là qu’interviennent les fameux bienfaits de la hijama sur le corps.

Une étude scientifique attestant des effets de la cupping sur le rhumatisme

Ces troubles liés au rhumatisme peuvent considérablement diminuer grâce à la cupping. Les bienfaits de la hijama ont en effet été établis dans les conclusions d’une étude égyptienne, parmi tant d’autres études qui ont été réalisées sur le même sujet.  

Cette expérience a été menée sur 50 personnes atteintes d’une forme de rhumatisme inflammatoire : la polyarthrite rhumatoïde. Parmi celles-ci, 30 ont eu droit à la hijama tandis que les autres ont simplement pris un traitement médical classique. 

Les résultats observés ont été immédiats. Les patients ayant reçu la hijama ont vu leurs douleurs baisser et l’amplitude articulaire avait été améliorée. Les bienfaits scientifiques de la hijama ont donc été une amélioration biologique, mais également clinique de manière anticipée.

Autres méthodes alternatives pour se soigner du rhumatisme

Si vous souffrez de rhumatisme, vous pouvez également faire usage de produits naturels tels que :

⦁ L’huile essentielle d’eucalyptus au citron ;

⦁ Du curcuma ;

⦁ Du gingembre ; 

⦁ Du bicarbonate de soude ;

⦁ Etc. 

Mais attention, concernant tous ces éléments naturels cités, il est préférable de consulter l’avis d’un praticien certifié ou de votre médecin. Quoi qu’il en soit, gardez en tête que les bienfaits de la hijama sur le rhumatisme sont avérés… Il n’y a qu’à essayer !

Pour lutter contre la stérilité

La stérilité est une difficulté qui touche certains couples qui ont dû mal à concevoir des enfants. Et ce, malgré des rapports intimes fréquents et sans protection. Les causes associées varient d’une personne à une autre : 

⦁ Instabilité des hormones ;

⦁ Traitements chimio-thérapeutiques ;

⦁ Surpoids ;

⦁ Anomalie d’ovulation ;

⦁ Kystes ovariens 

⦁ Etc. 

Les bienfaits de la hijama pourront être la cause de votre stérilité avec l’aide d’Allah. Certaines personnes peuvent mal le vivre, surtout si leur désir d’enfanter est très présent. Qu’Allah préserve tous nos frères et sœurs de ce mal, et qu’Allah guérisse les malades !

La hijama et l'acupuncture contre la stérilité

Voyons maintenant quels sont les bienfaits scientifiques de la hijama pour combattre la stérilité. 

En Australie, une étude a été conduite chez certaines femmes atteintes de kystes ovariens en 2010. Celle-ci a mis en relation deux procédés complémentaires l’une de l’autre, l’acupuncture et la hijama. 

Après que ces dernières aient pris part à une ou plusieurs séances d’acupuncture, les résultats s’en firent directement ressentir. 

Les constats effectués étaient : 

⦁ Moins de kystes ;

⦁ Réduction de la taille des ovaires ;

⦁ Meilleure circulation sanguine. 

Le Dr Aït M’hammed, dans son ouvrage faisant part de cette étude, nous signifie que cette expérience peut clairement être appliquée à la hijama. De plus, il affirme que de nombreux praticiens ont confirmé les bienfaits scientifiques de la hijama sur ce type de problème. Ils peuvent donc être utiles et efficients pour surmonter la stérilité.

Si vous ou votre époux(se) êtes atteint de stérilité, n’hésitez surtout pas à expérimenter ces deux médecines alternatives !

Autres méthodes alternatives pour lutter contre la stérilité

Bien évidemment, elles ne sont pas les deux seules alternatives pour lutter contre la stérilité. Vous pouvez aussi débuter des cures de pollen de palmier, très appropriées pour que la femme puisse tomber enceinte. De nombreuses femmes témoignent de l’utilité et surtout de l’efficacité de ce remède qu’est le pollen. Il serait intéressant de savoir si les bienfaits de la hijama sont compatibles en même temps qu’un traitement au pollen.

La Hijama et les différentes études qui y sont associées

La « cupping therapy » peut évidemment guérir de nombreuses autres pathologies. En tant que musulman, il est vrai que nous croyons unilatéralement que la hijama est un remède contre (quasiment) toute maladie. Et que de surcroît, les bienfaits scientifiques de la hijama, qui sont découverts au fur et à mesure ne peuvent qu’affirmer cela. Toutefois, il est aussi primordial d’apporter ces preuves scientifiques pour attester les affirmations ou les conclusions formulées par autrui. 

Selon Ibn Abbas (qu’Allah satisfait de lui), le Prophète (aleyhi salat wa salam) a dit : « La guérison se trouve dans trois choses : l’incision de celui qui fait la hijama, une gorgée de miel ou une cautérisation par le feu et j’interdis à ma communauté la cautérisation. » Boukhari

À ce jour, de nombreuses études sont en cours dans plusieurs pays. Certaines le seront dans les mois à venir, voire les prochaines années, montrant ainsi le peu d’informations dont nous disposons. En effet, il y a encore de très nombreuses choses à connaître sur les bienfaits scientifiques de la hijama !

La cupping therapy a-t-elle des effets sur l’insomnie ?

Les bienfaits de la hijama se font-ils ressentir sur l’insomnie ? À titre illustratif, nous pouvons préciser quelques effets supposés sur le sommeil. Un site web anglophone précise qu’une étude a été conduite par des médecins chinois en 2010 sur un certain nombre de patients. 

Ces derniers ayant eu recours à la hijama, associée à de l’acupuncture, auraient vu leur sommeil s’améliorer. La difficulté à ce niveau est la preuve scientifique d’une telle étude. Nous ne pouvons donc dire à ce jour, si la hijama a eu un impact réel sur le sommeil…

Les données ne sont pas encore assez exactes et prouvées. Néanmoins, il est possible que l’impact soit effectif puisque nous croyons à la guérison par la hijama. Et nous croyons également que les bienfaits de la hijama ne peuvent être que véridiques… Puisque c’est le véridique et digne de confiance lui-même qui nous en a parlé. Aleyhi salat wa salam !

Nous en saurons certainement plus dans les années à venir ; les patients pratiquant la « cupping therapy » dans le monde étant de plus en plus nombreux.

Les bienfaits scientifiques de la hijama sur les autres pathologies

Excepté toutes les pathologies déjà présentées dans cet article, les bienfaits de la hijama s’observent également sur de nombreuses autres maladies. Bien que les études scientifiques ne puissent pas encore les attester réellement… Nous espérons sincèrement que des études puissent bientôt voir le jour pour appuyer les bienfaits scientifiques de la hijama. Elles ne feront en effet qu’affirmer les dire de notre bien-aimé aleyhi salat wa salam.

Nous avons déjà énoncé puis développé 6 pathologies fréquentes que pouvait soulager la hijama. Nous ne pourrons pas évoquer tous les cas cliniques ici. Mais en poursuivant notre liste, nous pouvons citer d’autres pathologies :

 

⦁ Le mal de dos ;

⦁ L’arrêt de la cigarette ;

⦁ Les allergies ;

⦁ Certains troubles cutanés (attention, l’eczéma et le psoriasis peuvent être contre-indiqués pour la hijama) ;

⦁ Le trouble des menstrues ;

⦁ La thyroïde ;

⦁ Les maladies neurologiques ;

⦁ Les crampes ;

⦁ La diarrhée et la constipation ;

⦁ La dépression ;

⦁ L’éjaculation précoce ;

⦁ Les hémorroïdes ;

⦁ Les inflammations de la vésicule biliaire ;

⦁ Les problèmes de foie ;

⦁ L’urticaire ;

⦁ Etc.

Qu’Allah nous préserve de toutes ces pathologies et qu’Il guérisse les malades !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WeCreativez WhatsApp Support
Nous sommes ici pour vous répondre
Comment pouvons-nous vous aider ?